mardi 20 juin 2017

Multiplications facilitées, facteurs/multiples, mémorisation

Voici de petites astuces que nous reprenons/reprendrons, de quoi soutenir la mémoire.

Bien-sûr le lutin continue à remplir le tableau de Pythagore, nous avons juste changer de modèle. Il ne remplit pas encore toutes les cases jusqu'à 12, rassurez-vous. Voici d'ailleurs le tableau rempli jusqu'à 25, puis le modèle.


Si vous démarrez juste le primaire, je vous conseille un jeu qui ressemble à un bête jeu de carte de multiplications mais offre d'autres possibilités. Par exemple, il est très pratique pour comprendre la commutativité.

*le jeu de 100 cartes de Montessori Today, je crois que le prix vaut le retour
 
Puis nous reprenons les termes de facteur et multiple:
facteur: éléments multipliés, les critères de divisibilités indiquent aussi les facteurs possibles (divisible par 3: 3 est un facteur)
multiple: le produit par rapport à un de ses facteurs, ici 180 est un multiple de 12
*source Fantadys

Et les critères de divisibilité pour retrouver le facteur.

*source Fantadys

Et pourquoi pas faire des hexagominos incluant les multiplications et préparer doucement les nombres au carré...

mardi 13 juin 2017

Lectures croisées

Nous n'avons, en fait, pas lu sur les vikings autre que le manga et la double page de l'"Atlas jeunesse des grandes découvertes" de Peter MORTER. Pourquoi? Parce que les petits extraits de sagas sont emplis de noms, de terres, de villes, de généalogies et cela reste une lecture sèche (il me faut lui donner de la chair!)... nous y reviendrons.


Le lutin a déjà dû lire pour l'école lors de son année de CM2 mais le voici avec une nouvelle œuvre bien loin des autres proposées, très faciles à lire. Ici rien de moins que Gaston LEROUX, son héros Rouletabille et "Le mystère de la chambre jaune"... Il le lit et moi aussi dans ma belle version Bouquins...


Et le soir, après une embardée dans les sciences, longue et passionnante, en lisant "Le mystère de la vie" de Jan Paul SCHUTTEN, nous nous retrouvons à côtoyer les mondes anciens et la mythologie, celle de la Mésopotamie. Nous découvrons Gilgamesh, en deux versions: une illustrée en trois tomes (oui, il en manque un) de Ludmila ZEMAN et la version plus aboutie de Viviane KOENIG "Gilgamesh, le roi qui ne voulait pas mourir".

***
A suivre

mardi 6 juin 2017

Les solides

... une révision sur les solides déjà abordés selon Montessori.


à chaque solide, trouver le nom, le nombre d'arêtes, le nombre de sommets, le nombre de faces, la forme des faces et le patron.


Je me suis servi des cartes proposées chez Montessori mais pas que, des solides et de la roue des vérifications du jeu Pirates As de la géométrie pour les solides les plus importants.


Mais vous trouverez le fichier de contrôle sur le lien du dessus. Une idée de développement de la sphère (pas un vrai patron mais une forme approchante) est intéressante pour comprendre la création des planisphères en fonction de notre terre ronde.

jeudi 1 juin 2017

Des fois...

... il subsiste encore des doutes. Suis-je sur la bonne voie? Est-ce que mes actes définissent ce que je suis? Est-ce que ceux qui me sont chers récoltent assez de ce que j'aimerais semer?


Il y a des essais pour se trouver, pour un jour construire à nouveau avec la société, ne pas être qu'une maman.
Il y a des pistes ailleurs de culture, d'ouvertures, de partages... et puis des moments d'angoisses, de pertes de repères.


Alors il y a les amis, les conversations à bâtons rompus avec elles, et un peu eux. Les balades seule dans cette nouvelle ville (cela va bientôt faire deux ans, déjà?!), puis à deux en suivant la seine avec M.


Et sur la route des indices,


souvent statuaires d'ailleurs, ou odorantes (froissement d'une lavande, mastication d'une tige de chèvre-feuille, nez sous les glycines, dans les roses, feu les lilas et attendant la sortie d'un bourdon d'une fleur d'églantier violet (?!) parce que nez à nez, non!). Des akènes dans les poches et une inflorescence de tilleul dans les mains.


Et au retour, les bras chargés de culture, encore, un diplôme, une attention, juste les mots qu'il faut, arrivant de loin, comme par hasard, d'une personne ne me connaissant qu'entre les lignes (et pourtant si bien). Merci K.


Alors se dire que ça va. Que le fiston grandit bien au point de nous oublier derrière, son père et moi, et de profiter de sa copine à la sortie des cours...
Oui ça va!

lundi 29 mai 2017

Je grammaire, tu grammaires, il grammaire, nous grammairerons bien ensemble

La sixième arrive à grands pas et des éléments restent fragiles dans les apprentissages du lutin: non pas la conjugaison (à part quelques exceptions) mais bien la grammaire.
J'ai beaucoup proposé de dictées, avec effectivement des relectures qui incluaient la grammaire mais la frustration était trop importante. Le chenapan souffre avec l'orthographe. Sa mémoire lui permet de bien orthographier la quarantaine de mots inclue dans les devoirs presque toutes les semaines mais la dictée lui prend toute son énergie et les fautes s'accumulent.
Nous avons alors changé notre fusil d'épaule. La maîtresse force de proposition, nous voici à ne faire qu'une phrase, le plus souvent possible, voire tous les jours. Le chenapan l'écrit et se questionne sur tous les mots, déjouant les homonymes, les pièges de grammaire et y trouvant même une certaine gaîté.


Nous reprenons toutes les natures des mots. Il en a besoin, se structure avec et en redemande. J'ai ressorti le matériel Montessori à cet effet, soit les solides de grammaire.
Par exemple, ce fut simple de reprendre la famille des triangles (formes planes ou pyramides 3D), formant le groupe nominale:
- le nom: la pyramide noire, du charbon, stable, dont dépendent les autres pyramides
- l'adjectif: la pyramide bleue, qui qualifie le nom, la pyramide noire
- les articles ou déterminants (ici je ne reviendrais pas sur la polémique des termes): la petite pyramide bleue claire, déterminant le nom, la pyramide noire.
- le pronom: la pyramide allongée violette qui peut remplacer n'importe quelle autre pyramide.


Le solide de grammaire Montessori correspond au verbe est une sphère rouge, roulant, en perpétuelle action, rond rouge se déclinant beaucoup. L'adverbe est une sphère jaune, qui indique la manière dont la boule rouge évolue, fait l'action.

Et à chaque mot, il donne sa nature, sa fonction (nous reprenons doucement cette dernière notion pas encore revue à l'école) et s'il est variable, son genre et son nombre.
En cela, le petit d'homme s'aide d'une carte heuristique bien complète trouvée ici et des résumés de nature de mots Montessori. Des supports nécessaires au début et de moins en mois au fil des semaines.


Pour le verbe, il se pose de nombreuses questions. :
1/ catégorie : action – état (être + 5 verbes pouvant être remplacés par le verbe être: paraître, sembler, rester, demeurer, devenir)
2/ nature : auxiliaire (être ou avoir), impersonnel, pronominal, attribut, transitif (intransitif) (avec complément d’objet CO)
3/ groupe
4/forme :
- mode (indicatif, subjonctif, participe - présent (travaillant, chantant…) – passé (vécu, ri, chanté…)-, impératif, infinitif)
- Temps
- Personne
- Nombre
Et le crapouillot relit sa phrase en pointant les cases du tableau de grammaire en couleur (dont je vous parlais là)

***
Des difficultés comme quel(le)(s)/qu'elle(s) ou se/ce ou leur/leur(s) n'en sont plus.

lundi 22 mai 2017

Théothèque

*source Liu Songnian

Le café a pris une place dans la maison, des petites capsules, comme tous le monde. Du thé offert, parfumé, mais ils ne savent pas toujours que mon élan va vers les "jardins" et même certains magasins qui vendent à la récolte près. C'est un luxe, oui.

Il n'y a pas à dire le thé est dans mes veines et ma grand-mère nous a apporté plus que ses deux tasses chinoises... De quoi, enfin, pouvoir profiter d'un thé, reprendre le chemin des dégustations, longues, savoureuses, commentées, réflexives ou méditatives. Je vous en parle bientôt. En attendant la théothèque, avec déjà des thés finis.

Mise à jour le 17/06/2017:

Les verts:

du Japon:
Matcha Eiju été 2013, Le Palais des Thés
Yuzu Matcha, de Jugetsudo
Gyokuro misho, de Jugetsudo
Houjicha de Tamayura
Gyokuro de Tamayura
Sencha Yame de Tamayura  

de Chine:
Pi Lo Chun impérial
de la Route du thé

Anhui Top Tai Ping Hou Kui, de George Cannon
Tian Shin Lo TV103, de Thés de Chine
An Ji Bai Cha 2016 TV125, de Thé de Chine
En Shi Yu Lu 2016 TV127, de Thé de Chine
Bai Mao Hou, primeur 2017 de Palais des thés

de Corée:
Daehsan nokcha, de Théodor
****
Les bleus, oolongs:
 
Faible oxydation pour ma petite théière:
 

de Taïwan:
Bao Zhong Antique Millésime 1999
, Le Palais des Thés

de Chine:
Yu Zhé de la Route du thé
Tie Guan Yin impérial, de Palais des thés 
J.E.Oolong Milky, de ThéoDor 
Ali Shan TO411, de Thé de Chine
Ali Shan (O.D.C) TO411, de Thé de Chine
Anxi Tieguanyin 2016 TO415, de Thé de Chine
Grand Oolong Top Fancy, de Palais des thés
Mang Shui Da Ye, de Palais des thés
 

Forte oxydation pour mon zhong de terre: 

de Taïwan:
Grand oolong To Fancy, de Palais des thés 

 

de Chine:
****
Les noirs (ou rouges chinois):

d'Inde:
Puttabong DJ 551, S.F.T.G.F.O.P.I, Darjeeling récolte automne 2012, Le Palais des Thés

du Sri Lanka:
Sam Bodhi F.O.P., Le Palais des thés

de Chine:
Anhui OP Qimen grand jardin de George Canon

d'Ethiopie:
Wush wush thé
****
Les sombres (ou noirs chinois):

de Chine:
cuits:
Pu er 2006, Shu cha cuit de Terre de Chine
Roi du Pu er TN502, de Thé de Chine 
brique de Pu er, La Route du thé
crus:
 Pu Er Lao Qing Mao Cha, récolte 2005, Le Palais des thés
****
Le jaune:

de Chine:
Meng Ding Huang Ya, TT303 de Thés de Chine
****
Le blanc:

de Chine:
****
Le fumé:

de Chine:
Lapsang Souchong Crocodile de ThéOdor

Emulation, insatisfaction...


Voilà, derniers mots mis sur ma vingtaine de pages, attente d'un retour des "pairs" (soit les autres participants à la formation en ligne) et du certificat.
J'ai été ravie de suivre ce MOOC sur un sujet qui m'intéresse tellement. J'avais dans l'idée d'en faire une, traditionnelle, mais il fallait investir beaucoup de temps, être mobile et dépenser un peu. J'ai pallié à cela avec une formation en ligne gratuite. J'étais à Liège depuis plusieurs semaines (du moins en pensées).
Des cours passionnants, enthousiasmants, mettant en concepts des manières de décortiquer la littérature jeunesse (albums, romans pour adolescents, milieu éditorial, livres numériques, fictions hors du livre soit produits dérivés, fanfictions). Tous les cours répondaient à mon attente de précision et m'ont interpellée sur notre société, de consommation, culturelle, d'éducation.

Et puis les bémols:
Une formation ouverte à tous sans distinction de parcours, de métiers, gratuite, ne pouvait offrir d'évaluation que bancale: des quizz avec des questions trop ouvertes, des bugs de notation; des travaux individuels notés par les autres mais pas par les enseignants, des critères d'évaluation biaisés (permettant de ne pas prendre en compte des consignes).
Un forum de discussion appuyant nos participations, coups de coeur, partages. Il représente tout ce qui fait les bonheurs et les malheurs des réseaux sociaux virtuels ou blogs: des partages, quelques débats, mais surtout les plus actifs, réactifs, sont les plus visibles, pas de prise en compte de toutes les participations (sont-elles lues?), une certaine mise en place de "reconnaissance fashion" - bienvenue aux bloggeuses et leurs services presse, aux booktubers - enfin à la partie la plus accessible des prescripteurs où les like comptent.
Pas de lecture de son travail par les enseignants et un certificat caduc - juste le fait d'avoir suivi les cours, de le prouver et d'avoir tenter tous les travaux demandés.

J'en attendais trop: et un cours motivant (ce fut le cas) et un aiguillon à me trouver, à rebondir (bof), une émulation intellectuelle (parfaitement servie) et des discussions poussées (rebof), une évaluation d'un parcours (re-re-bof parce que tous les "étudiants" n'avaient pas les mêmes attentes, ni les mêmes manières d'entrevoir les devoirs - selon un professeur, un bibliothécaire, un étudiant, un parent, un auteur -) et découverte d'autres univers grâce aux participants (je n'ai pas dû être assez active quelque part).

Pour info le MOOC, c'est:


jeudi 11 mai 2017

Les campagnes Napoléoniennes

Les apprentissages continuent, encore, sans forcément de billets rédigés.
Voici une leçon d'histoire retravaillée. C'est comme cela que le chenapan retient: mettre du visuel, toucher, recomposer les informations, multiplier les supports.


Le lutin doit apprendre quelques batailles de Napoléon Ier, nous les avons réinscrites sur une carte et compris visuellement les "Cent jours" grâce à cette carte du retour de l’île d'Elbe (issue d'un livre de 1983, "Les soldats de Napoléon" des éditions Hatier).


Utiliser les magnifiques documentaires à disposition, mettre un lien entre histoire et géographie, remettre de l'humain aussi avec une histoire dans la grande histoire... et la maman se regardait les différentes campagnes Napoléoniennes (série de Fabrice Hourlier) sur Arte, de Russie ou d'Egypte... tout en lisant le chapitre consacré à l'homme du livre "Nos ancêtres les gaulois et autres fadaises" du journaliste François Reynaert (de quoi déconstruire le récit national et reconstruire une idée de la France).

Les sommaires du CP et CE1 en Méthode de Singapour mathématiques

Je tente ici, après coup, de redonner une idée de notre parcours mathématique en suivant la Méthode de Singapour. Soit mettre en lien des exemple en fonction du sommaire de chaque année scolaire.
Je complèterais le billet au fur et à mesure.


Quant à l'intérêt d'investir dans le guide du professeur, le manuel et le (ou les) cahier(s) d'exercices, n'hésitez pas à suivre le lien Méthode de Singapour en libellés de ce billet.

Au sommaire du CP:
(à compléter)
Chapitre 1 : Les nombres de 0 à 10
- Compter
Chapitre 2 : Les liens entre les nombres
- Petites histoires des nombres
Chapitre 3 : L'addition
- Petites histoires d'additions
- Additionner en utilisant les liens entre les nombres (exemple ici)
- Autres méthodes pour additionner (exemple soroban faire 10 ici)
Chapitre 4: La soustraction
- Petites histoires de soustractions
- Soustraire en utilisant les liens entre les nombres (exemple ici)
 - Autres méthodes pour soustraire
Chapitre 5 : Les nombres ordinaux
- Nommer les positions
Chapitre 6 : Les nombres jusqu'à 20
- Compter et comparer
- Additionner et soustraire
Chapitre 7 : Les formes
- Les formes simples
Chapitre 8 : La longueur
- Comparer des longueurs
- Mesurer des longueurs
Chapitre 9 : La masse
- Comparer des masses
- Mesurer des masses: peser
- Le kilogramme
Chapitre 10 : La comparaison de nombres
- Comparer deux nombres
- Comparer par soustraction
Chapitre 11 : Les tableaux
- Faire un tableau
Chapitre 12 : Les nombres jusqu'à 40
- Compter
- Dizaines et unités
- Additionner et soustraire (exemple ici, autre exemple )
- Additionner trois nombres
Chapitre 13 : La multiplication
- Additionner des groupes égaux (exemple ici)
- Petites histoires de multiplications
- Multiplier avec un résultat inférieur à 40
Chapitre 14 : La division
- Partager et regrouper (exemple ici)
Chapitre 15 :Les moitiés et les quarts
- Former des moitiés et des quarts
Chapitre 16 : L'heure
- Lire l'heure
Chapitre 17 : Les nombres jusqu'à 69
- Les dizaines et les unités
- L'ordre des nombres
- Additionner avec un total inférieur à 69
- Soustraire les nombres inférieurs à 69
Chapitre 18 : Les nombres de 70 à 100
- Les dizaines et les unités
- L'ordre des nombres
- Additionner avec un total inférieur à 100
- Soustraire les nombres inférieurs à 100
Chapitre 19 : La monnaie
- Les billets et les pièces
- Faire les courses


Au sommaire du CE1
Chapitre 1 : Les nombres jusqu'à 1000
- Rappel
- Comparer deux nombres
- Centaines, dizaines, unités
Chapitre 2 : L'addition et la soustraction
- Principe de l'addition et de la soustraction
- Additionner sans retenue (exemple ici)
- Soustraire sans retenue (exemple ici)
- Additionner avec retenue
- Soustraire avec retenue (exemple ici)
Chapitre 3 : La longueur
- Mesurer des longueurs en mètres
- Mesurer des longueurs en centimètres
Chapitre 4 : La masse
- Mesurer des masses en kilogrammes
- Mesurer des masses en grammes
Chapitre 5 : La multiplication et la division
- Multiplier (exemple ici)
- Diviser
Chapitre 6 : Multiplication et division par 2 et 3
- Multiplier par 2
- Multiplier par 3
- Diviser par 2 (exemple ici)
- Diviser par 3
Chapitre 7 : L'addition et la soustraction (2)
- Trouver le nombre manquant
- Méthodes pour additionner mentalement
- Méthodes pour soustraire mentalement (exemple ici)
Chapitre 8 : Multiplication et division par 4, 5 et 10
- Multiplier et diviser par 4
- Multiplier et diviser par 5
- Multiplier et diviser par 10
Chapitre 9 : La monnaie
- Euros et centimes
- Additionner de la monnaie
- Soustraire de la monnaie (exemple ici)
Chapitre 10 : Les fractions
- Les moitiés et les quarts
- Écrire des fractions
Chapitre 11 : L'heure
- Lire l'heure
- Les intervalles de temps
Chapitre 12: Les contenances
- Comparer des contenances
- Le litre
Chapitre 13: Les tableaux
- Faire un tableau
Chapitre 14: La géométrie
- Les surfaces planes et incurvées
- Faire des figures
Chapitre 15: L'aire
- L'unité carrée (exemple ici)

mercredi 19 avril 2017

Classification des animaux

Le cours du lutin arrive... la leçon porte sur la classification des animaux. Des photos choisies par les enfants, la consigne rapportée par le petit d'homme (pas toujours celle de la maîtresse, cf fin de billet), et les voilà à noter ce qui fait leurs caractéristiques... et moi de le questionner beaucoup plus que demandé (des poils, des pattes, une queue etc... ) - Mais, mais, tu connais beaucoup d'autres éléments - vivipares/ovipares - branchies/poumons - mammifères, poissons etc...!!
Nous n'avons pas encore pris du temps pour découvrir les clefs de détermination des classes mais ce n'était pas une raison pour ne pas nommer les vertébrés/ invertébrés: mollusques, crustacés, mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons...


Le matériel de la petite école de Hilal (cf ici, merci à anonyme) et une petite préparation/révision.

***
Ah, et les chiens ne font pas des chats: consigne "petit et assez rares", voici les choix du lutin
(de mon côté je louchais sur l'axolotl et l’ornithorynque bien-sûr), soit un couscous (rien à voir avec le repas) et une hirondelle de mer (rien à voir avec un oiseau, si ce n'est comme des ailes).
*
*
ou posum, Spilocuscus maculatus

*source
*
*
ou limace de mer, glaucus atlanticus...

Grande leçon Montessori: encore de la vie

Le lutin en redemande: rajouter tels prédateurs d'un reportage, mieux comprendre un élément. Nous repartons alors pour cette grande leçon: l'histoire de la vie sur Terre.


En préparation, des nomenclatures trouvées sur le net (j'en reparlerais) sur les ères, quelques formes de vie reprises puis d'autres choses encore...
En lisant le soir le très bon "Mystère de la vie" de Jan Paul SCHUTTEN et illustré par Floor RIEDER (oui, oui, très bon malgré une ou deux précisions! Je rentrerais dans la polémique plus tard!).

mardi 18 avril 2017

Pessah - début de l'Exode de l'Egypte vers Canaan, bible et géographie

Nous avons fêtés Pessah, la pâque juive, enfin plus l'homme.
C'est une des fêtes que je préfère dans sa religion: elle inscrit la curiosité, rappelle des éléments de l'Ancien testament et de l'histoire et donne un sens symbolique important à toute chose. Elle est parfaite pour avoir des invités. Nous l'avons apportée chez ma mère, avons fêté avec elle et le PapatontonFranck du fiston. Une première pour eux. Je vous passerais ma honte de ne pas avoir prévu que le kit de préparation des kneiddle n'était pas disponible dans tous grands supermarchés...


Cette année, j'ai tenté encore plus de l'accompagner pour le lutin. Nous avons lu l'Ancien testament jusqu'à l'arrivée de Moïse, avec "Une bible" de Philippe LECHERMEIER et illustré par Rébecca DAUTREMER.


Pour rappel Moïse, personnage de la religion juive, descendants de Jacob...


*source

Et puis cette histoire des enfants de Canaan partis vers le sud-ouest à cause de la famine. Accueillis par l’Égypte, puis sous le joug de l'esclavage, ils s’enfuient en 1 300 avant Jésus-Christ, en suivant le prophète Moïse. Je simplifie énormément.

 *source Odyeda: Histoire du peuple juif sur une seule page

Nous avons suivi le parcours des hébreux dans l'"Atlas jeunesse des mondes anciens" d'Anne MILLARD et illustré par Russell BARNETT.


Pessah est le récit de cette sortie d’Égypte, de cette semaine de précipitation où les hébreux sont partis, poursuivis par le pharaon, et ne peuvent se poser pour préparer à manger. La pâte à pain ne pouvait attendre la poussée, le pain restait plat.
Les juifs d'aujourd'hui respectent ainsi ces 8 jours sans hametz (j'en parlais ici et ).
Comme chaque année, nous avons tenté de suivre le déroulement avec les multiples livres - il est nécessaire d'avoir au moins deux exemplaires du même ;) ! -.


Les questions des enfants, les brutales 10 plaies s'abattant sur les égyptiens (beaucoup moins sentencieuses dans "Une bible", parce que pendant la soirée, elles sont scandées les unes après les autres et martelées par le doigt dans le vin), la chanson Dayenou, le plateau de Seder et le repas.
Et j'ai pesté de ne pas avoir remis la main sur nos "Comptines du jardin d'Eden".

Et vous connaissez la suite de l'exode, de l’Égypte vers Canaan (le sud étant Israël), la sous-disant Terre promise, en passant par le Mont Sinaï. La mer s'ouvre en deux ne laissant passer que les hébreux. Ils traverseront le désert pendant 40 ans et les 10 commandements leur seront dévoilés.

mercredi 29 mars 2017

L'histoire de France, mais aussi celle commune à l'Europe

Profiter de la rediffusion de cette série historique en 10 épisodes sur Arte. Extrêmement bien faite, ludique et pleine d'humour, elle allie cartes, portraits, actualités et anecdotes.
Il 's'agit de l'Europe, de ce projet de rassemblement mais aussi de cette histoire liée, commune ou séparée. Rien n'est laissée de côté, ni les belles découvertes et édifications (architecturales, scientifiques ou spirituelles) que les points noirs de notre histoire.


Notre Europe, quelle histoire ici.

mardi 28 mars 2017

En plein travail

Revenir de Paris en passant par la librairie anglaise, l'imaginer dans le regard d'une enfant de 5 ans au manteau léopard. Retrouver une amie: avoir profiter de paniers vapeurs pour se parler, sans les hommes autour, du professionnel mais pas que, des enfants un peu aussi mais surtout d'elle, de moi.


Rentrer en même temps que le loupiot...

****
Nous profitons du soleil pour ouvrir les fenêtres en grand, nos dos chauffent doucement. Lui est en pleine dictée de mots (longue, longue) et moi en lectures et relecture - et en ce moment c'est mon travail (tout ça pour ça!)-.


Deux jacinthes sur la table, j'adore tellement leur odeur et puis leur tige était cassée... en regardant par la vitre (sale), je comprends mieux pourquoi.


jeudi 23 mars 2017

Littérature jeunesse

Un album pour adolescent, une pertinence?
Préparer une exploitation et ne pas savoir comment le faire dans les règles...


Ou mon boulot des derniers jours, et pas que pour le lutin...

Rajout du 26/03: j'y parle de sirène...

samedi 18 mars 2017

Pi et le cercle, par la Méthode de Singapour et la pédagogie Montessori

Il m'arrive de douter de la pertinence du temps passé à (re)faire les mathématiques par la Méthode de Singapour ou par Montessori. Les cours du lutin en classe peuvent se suffire à eux-même.
Et puis, il y a un exemple et je me remets à être enthousiaste. Je suis persuadée de la plus-value de ces heures investies, par lui et moi.
Par exemple, la géométrie du cercle. Le petit d'homme l'a vue en classe et en une séance revient avec des calculs de "longueur" de cercle avec la formule associée.
Oui, mais cette formule n'est pas ancrée, il va lui falloir l'apprendre par coeur. Il manque de la compréhension dessous, il faut faire sens. Et me voilà ouvrant et préparant les deux premières séances du cercle prévues dans le programme de 6ème de la Méthode de Singapour. Oui, ma version en anglais, venant de Singapour même, en passant par les États-Unis dans leur longueur. Merci encore ma chère As.
 

Un cercle, comme un rond de papier plié en deux parties égales. Une droite apparait, le segment formé par la pliure est un diamètre. Une autre pliure partageant le rond en deux parties égales, un autre diamètre et le point commun des deux pliures, le centre.


Par la Méthode de Singapour:
Trouver par soi-même, en calculant au départ, le lien entre rayon et diamètre. Puis écrire les formules vérifiées.
Diamètre = rayon X 2
Rayon = Diamètre / 2

Puis, de manière pragmatique, lire la mesure du contour du cercle, longueur, périmètre ou circonférence (pour l'instant, les trois appellations coexistent dans mes livres).
Prendre une tasse et mesurer le tour de sa base ronde avec du fil ou en suivant une ligne. Prendre un cercle sur la page et mesurer. Prendre la forme en métal Montessori et la faire rouler le long d'une règle graduée.


Par Montessori, détourer la forme sur la ligne mesurant la longueur du cercle et découvrir à chaque fois trois formes plus une petit reste.


Par la Méthode de Singapour, trouver le nombre par le calcul.


Et découvrir Pi.

*https://hu.wikipedia.org/wiki/F%C3%A1jl:Pi-unrolled-720.gifsource


Avec "C'est mathématique!" de Carina LOUART, Florence PINAUD et illustré par Jochen GERNER , en apprendre un peu plus...


Petits contes mathématiques:
ou comment le nombre Pi a été découvert...

Pour mieux comprendre l'infinité du nombre Pi, nous pouvons suivre Daniel TAMMET récitant en 5 heures les 22 514 premières décimales... j'en parlais un peu ici.

*source